Les arômes renforcent l’attrait pour la cigarette électronique mais pas la prise aigue de nicotine

Une étude a cherché à mieux comprendre le rôle des arômes et leur influence sur la prise de nicotine.
Les arômes renforcent l’attrait pour la cigarette électronique mais pas la prise aigue de nicotine

Une étude de l’Université de Pensylvanie a cherché à mieux comprendre le rôle des arômes et leur influence sur la prise de nicotine.

Dans cet objectif, les chercheurs ont réalisé une étude clinique pilote incluant 39 hommes âgés de 18 à 45 ans, répartis en 4 groupes consommant chacun 4 e-liquides différents : nicotine-chocolat (6 et 18 mg/ml), nicotine-cerise (6 et 18 mg/ml). Après avoir rempli un questionnaire, les vapoteurs testés on vapé autant qu’ils le souhaitaient pendant 10 minutes. Ils ont été amené à noter leur impression dès le 1er puff (amer, sucré, frais, âcre, irritant). Après 10 minutes de vapotage, ils ont donné une note sur une échelle hédonique afin d’évaluer le niveau de leur attrait pour le liquide testé. Les résultats indiquent que plus le goût est apprécié, la quantité de liquide vapé est importante.

Pour autant, la quantité de nicotine absorbée n’est pas augmentée ce qui tend à confirmer, que le vapoteur régule de lui-même son besoin en nicotine. Il aurait été cependant intéressant d’évaluer aussi un e-liquide sans arôme à différents taux de nicotine afin d’évaluer la différence avec un liquide aromatisé.

Harsh and sweet sensations predict acute liking of electronic cigarettes, but flavor does not affect acute nicotine intake: a pilot laboratory study in men. Allison N Baker & coll. Nicotine & Tobacco Research, ntaa209, https://doi.org/10.1093/ntr/ntaa209

© Crédit photo : Kerdkanno

Précédent
Suivant

Aucun produit

A determiner Envoi
0,00 € Total

Acheter