La planète : autre victime de l’épidémie tabagique

Le tabac est aussi très néfaste pour l’environnement.
La planète : autre victime de l’épidémie tabagique

D’après Adriana Blanco Marquizo, directrice du département de la lutte anti-tabac à l’OMS, le tabac est aussi très néfaste pour l’environnement. En effet, outre le fait que le tabac tue plus de 8 millions de fumeurs chaque année dans le monde, qu’il impacte fortement les dépenses de santé et qu’il induit des pertes colossales de productivité, ce dernier a aussi des conséquences environnementales fortement délétères. Il est en effet responsable de 5% de la déforestation sur le globe et entraîne la perte de 200 000 hectares de biomasse boisée chaque année.

Cette déforestation est liée d’une part à la culture du tabac qui nécessite des surfaces agricoles et d’autre part, au bois utilisé comme combustible pour sécher les feuilles. Par ailleurs, la culture expose les cultivateurs à d’importants risques sanitaires liée à l’usage important de fertilisants et de pesticides. De même, la cueillette du tabac expose les cueilleurs à des brûlures conséquentes des mains.

Dans ce contexte, l’OMS appelle les gouvernements à mieux réguler la culture du tabac et à aider les cultivateurs à se tourner vers des cultures plus respectueuses de l’environnement. Selon Adriana Blanco, l’industrie du tabac fait pression dans le monde entier pour des politiques qui l’exonèrent de toute responsabilité environnementale. En résumé, la lutte anti-tabac passe aussi par la protection de l’environnement.

Blog Tobacco Control. Planet earth: another victim of the tobacco epidemic. Dr Adriana Blanco Marquizo. https://blogs.bmj.com/tc/2021/02/11/planet-earth-another-victim-of-the-tobacco-epidemic/

© Crédit photo : Felix Mittermeier

Précédent
Suivant

Aucun produit

A determiner Envoi
0,00 € Total

Acheter