Comment choisir son e-liquide ?

Il existe sur le marché un très large choix de e-liquides. Pas facile de s’y retrouver lorsqu’on démarre la cigarette électronique. Voici quelques conseils pour bien choisir son e-liquide.
Comment choisir son e-liquide ?

La composition d’un e-liquide

Pour bien choisir son e-liquide, il est avant tout important de savoir de quoi il se compose. De façon générale, il est constitué des ingrédients suivants :

  • Une base représentant en moyenne 90% de la formulation du e-liquide. Elle se compose de glycérine végétale et le plus souvent d’un glycol obtenu par synthèse chimique, en l’occurrence le propylène glycol. Mais il existe aussi une alternative naturelle, l’ingrédient Végétol®, un support végétal obtenu par biofermentation alimentaire de la glycérine végétale..
  • De la nicotine extraite du tabac et dont la concentration dans le e-liquide varie entre 0 et 18 mg/ml afin que le vapoteur puisse diminuer progressivement au cours du temps la dose de nicotine dont il a besoin.

  • Des arômes de différentes saveurs : arômes tabac, mentholés, de fruits et dits gourmands. Les arômes peuvent être artificiels ou naturels. Cependant on trouve aussi des liquides non aromatisés comme les liquides Végétol® dont l’effet se rapproche de celui d’une cigarette tabac sans saturer les papilles.

  • Des additifs tels que l’alcool, des édulcorants, des exhausteurs de goûts ou de fraîcheur. Cependant, pour des raisons éthiques et de sécurité, certains fabricants optent pour des formulations zéro additifs.

  • On l’aura noté, les e-liquides ne contiennent aucune substance cancérigène telle que la cigarette tabac en produit lorsqu’elle se consume, c’est pourquoi la cigarette électronique est considérée selon des études comme 95 % moins nocive que le tabac. Cependant, tous les liquides ne se valent pas, c’est pourquoi il est primordial de faire le bon choix.

la_composition_dun_eliquide

Le choix de son e-liquide

Le choix d’un e-liquide doit se faire sur 4 critères importants :

  • Choisir le bon dosage de nicotine en fonction du nombre de cigarettes tabac que vous fumez. Il faut en effet éviter les surdosages ou les sous-dosages de nicotine. La nicotine est en effet, une molécule qui agit sur l’organisme et peut en cas de surdosage provoquer des malaises, nausées ou maux de tête. En cas de sous-dosage, vous risquez de ressentir un manque en nicotine avec le risque de retomber dans la cigarette tabac ou de vaper des quantités très importantes de e-liquide. Pour cela choisissez un e-liquide couvrant une large plage de dosage : 0, 3, 6, 9, 12 et 15, voire 18 mg de nicotine par millilitre (ml).

  • La saveur ou même l’absence de saveur car c’est avant tout une affaire de goût. Pour débuter la cigarette électronique avec sérénité et ne pas retomber dans la cigarette tabac, il est plutôt recommandé de ne pas choisir des liquides aux arômes trop concentrés, lesquels libèrent par ailleurs une odeur forte qui peut gêner votre entourage. Des arômes trop concentrés peuvent rapidement entraîner une saturation des papilles jusqu’à l’écœurement, voire dans certains cas une irritation des voies respiratoires.

  • Opter pour une base de e-liquide la moins susceptible d’induire des intolérances et des allergies. Le propylène glycol qu’il soit issu du pétrole ou d’origine végétale, est notamment connu pour induire des irritations des lèvres, de la bouche ou de la gorge. Aussi, la base naturelle Végétol® s’avère parfaitement tolérée par les vapoteurs sensibles au propylène glycol.

  • Enfin, pour une vape sereine et sans risque d’intolérance, il est recommandé de choisir un e-liquide sans additifs, notamment afin d’éviter le nombre de substances à inhaler.

En un mot, choisissez un e-liquide le moins artificiel possible, c’est-à-dire le moins chimique. Choisir un e-liquide fabriqué en France c’est l’assurance d’obtenir un e-liquide répondant aux normes françaises et européennes. Choisir une marque de e liquide français permet de soutenir les petites et moyennes entreprises françaises et soutenir l’emploi en France. D’autre part, quand on réside en France, choisir un e liquide fabriqué en France c’est bon pour la planète. Plutôt que de traverser la moitié de la planète, votre e-liquide ne parcours que quelques kilomètres, ce qui permet de réduire votre empreinte carbone.

Une marque de e-liquide français permet de garantir :

  • Une sécurité sanitaire accrue
  • Une origine précise attestée
  • Un soutien de l’emploi en France
  • Un impact écologique réduit

E-liquide sans propylène glycol

Inhaler des liquides sans propylène glycol c’est agir positivement dans 3 directions à la fois :

  • Limiter son exposition aux glycols de synthèse
  • Ne pas s’exposer à un risque d’intolérance ou d’allergie
  • Faire un geste pour la planète en réduisant son empreinte écologique

Limiter son exposition aux molécules de synthèse.

Inhaler des liquides sans propylène glycol, végétal ou pas, c’est réduire significativement son exposition aux molécules de synthèse alors même que nos modes de vie nous exposent déjà à de très nombreux produits chimiques (gaz d’échappement, fumées industrielles, solvants, pesticides, détergents, désinfectants, …). Se passer des glycols de synthèse dans nos e-liquides tels que le propylène glycol, c’est faire décroître la pression chimique dans notre environnement et nos lieux de vie.

Limiter le risque d’intolérance et d’allergie au propylène glycol

Choisir des liquides sans propylène glycol, c’est la garantie de ne pas déclencher une intolérance à ce glycol. En effet, chez de nombreux vapoteurs, le propylène glycol peut être responsable d’effets très incommodants tels que des picotements des lèvres et des muqueuses, une toux persistante, des sinus encombrés, voire une irritation prononcée des lèvres, de la bouche ou encore du larynx. Il arrive que ces réactions d’inconfort, souvent persistantes, conduisent le vapoteur « allergique » au propylène glycol à abandonner la cigarette électronique.

En outre, les chimistes aromaticiens et les experts de la formulation des arômes alimentaires ont depuis longtemps mis en évidence que le propylène glycol réagit avec certaines molécules aromatiques pour conduire à des composés à fort potentiel irritant (Formation of flavorant-propylene Glycol Adducts With Novel Toxicological Properties in Chemically Unstable E-Cigarette Liquids. HC Erythropel & coll. October 2018, Nicotine & Tobacco Research, 21(9)).

C’est notamment le cas des principales molécules présentes dans les arômes de tabac, gourmands et de fruits rouges, lesquels sont riches en vanilline, éthyl maltol et furanéol. Par conséquent, l’intolérance au propylène glycol peut être accentuée par une surexposition à ces nouvelles molécules irritantes issues de l’interaction entre les molécules aromatisantes et le propylène glycol. Le propylène glycol présente par ailleurs un fort pouvoir asséchant de la bouche et des muqueuses et accentue fortement l’impression de soif, ce qui pousse le vapoteur à se réhydrater souvent. Enfin, la stabilité au vapotage du propylène glycol n’est pas garantie à forte puissance car il peut comme l’ont montré de nombreuses études, se décomposer en substances toxiques tels que l’acétaldéhyde et l’acroléine.

Réduire son empreinte écologique

Les procédés de production du propylène glycol pétrochimique ou végétal sont des procédés très consommateurs d’énergie fossile car ils sont réalisés à température élevée et sous haute pression. Ces procédés génèrent donc d’importantes émissions de gaz à effet de serre (GES) comme l’ont montré les études environnementales publiées (analyses de cycle de vie du propylène glycol). De même, ces procédés sont très consommateurs d’eau et contribuent de fait à impacter négativement la ressource en eau dont la préservation constitue un défi majeur des années à venir. Vapoter des liquides sans propylène glycol, c’est donc agir positivement contre le réchauffement climatique en réduisant son empreinte écologique. En revanche, la base Végétol® est un ingrédient naturel obtenu sans faire appel à de la synthèse chimique puisqu’elle est obtenue selon un procédé alimentaire, en l’occurrence par biofermentation de la glycérine végétale. La base Végétol® est par ailleurs sans risque d’intolérance et d’allergie.

© Crédits photos : master, skynext.

Actualités publiées

Catégories

Rechercher une actu

Précédent
Suivant

Aucun produit

A determiner Envoi
0,00 € Total

Acheter